Patrick Timsit a conquis le public du Nouvel Atrium

Mercredi 16 novembre , Patrick Timsit a été tel que le public du Nouvel Atrium l’attendait.

« On ne peut pas rire de tout », le titre de son dernier spectacle, rappelle que de terribles événements se sont produits dans un passé encore très présent dans les mémoires.
Mais l’humoriste, tout en esquivant ce sujet douloureux, entendait bien démontrer le contraire devant les spectateurs du Nouvel Atrium, plein à ras bord.
Racisme, homophobie, antisémitisme et autres misogynie et haines diverses lui ont donné l’occasion de brocarder les auteurs de jugements dévalorisants à travers des réflexions cinglantes.
Au-delà des textes, la drôlerie naît de la finesse de son interprétation avec l’indispensable second degré. Se gardant bien de jouer les donneurs de leçons, Patrick Timsit s’est insurgé contre le politiquement correct .
Les jeux de mots et les doubles sens font avaler des sujets abordés parfois un peu limites mais toujours parfaitement maîtrisés.

Article NR - Jean-Pierre Dazelle du 24 novembre 2016