La vie rêvée de Michel Boujenah au Nouvel Atrium

Le public du Nouvel Atrium n’a pas regretté de s’être déplacé. Michel Boujenah a régalé les spectateurs de la salle saint-avertinoise, samedi 17 mai. Devant une salle bien garnie, avec une grande majorité d’admirateurs inconditionnels, il a raconté sa vie « rêvée ».
Très à l’aise avec le public, il échange sur le ton de la confidence des souvenirs de jeunesse, de sa famille, de ses débuts.
A travers les diverses facettes de sa personnalité, celle du juif tunisien n’est jamais bien loin, le public se régale des anecdotes confiées avec l’accent d’origine à peine exagéré. Même si ses admirateurs ont pu retrouver ici ou là quelques reprises, la vie rêvée de Michel Boujenah n’est pas un best off de ses précédents spectacles. Les spectateurs ont passé un beau moment rempli d’émotion et surtout de rires

Jean-Pierre Dazelle - Nouvelle République du 21 mai 2014