Une guinguette au chaud

Pour la troisième année, le 15 et 16 février, la commune ouvrait les portes du chai et du cellier de Cangé pour accueillir une guinguette d’hiver. Le lieu idéal pour danser bien à l’abri des intempéries.

Chacun a pu envahir le parquet pour se lancer dans une valse, tango, marche, paso, cha-cha, rock, charleston et autres rumba, bossa nova, mambo ou reggae, sans oublierles incontournables danses en ligne, madison, country ou macarena.