A l'Annexe, l'artiste Alexandra Riss défie le temps qui passe

Une exposition qui donne à voir, à entendre, à réfléchir et à sentir. L'artiste tourangelle Alexandra Riss est venue jeudi 4 octobre à l'Annexe présenter le fruit de son travail avec "L'Hippocampe", en présence de M. le Maire Alain Guillemin.

L'hippocampe, c'est la région du cerveau qui stocke les données les plus anciennes, qui classe les souvenirs selon leur forme ou leur importance. Avec ses différentes installations présentées au terme d'une résidence au laboratoire Certesens, l'artiste plasticienne a cherché à décortiquer de façon onirique ce qui constitue notre subconscient le plus profond.

Une robe sur laquelle une jeune femme coud directement ses pensées intimes, une armoire constituée des reliquats de nos souvenirs, un bouquet de fleurs transformé en odeur, autant d'alternatives pour tenter de capturer l'incapturable, une manière à travers l'art de défier le temps qui passe et émiette petit à petit notre mémoire. 

Exposition "L'Hippocampe" d'Alexandra Riss à l'Annexe, 36 rue de Rochepinard, jusqu'au 4 novembre, du vendredi au dimanche de 15h à 18h30. Dans le cadre des journées Ateliers Mode d'Emploi.

Les services en ligne
Haut de page Haut de page