Cours de français aux étrangers : Rachida Qachab a reçu un prix du Département

Après avoir célébré les 20 ans de son cours de français aux étrangers l'année dernière, Rachida Qachab a été récompensée jeudi 8 mars par le Département d'Indre-et-Loire parmi sept autres "femmes d'exceptions", agricultrice, dirigeante d'entreprise, mère courage, assistante familiale ou encore fondatrice d'une galerie d'art contemporain en milieu rural.

Rachida Qachab s'est déclarée "très émue" de recevoir des mains de Brigitte Depuis, Conseillère départementale chargée du droit des femmes, ce prix qui symbolise son combat pour faciliter l'intégration des personnes étrangères à travers l'apprentissage de la langue écrite et parlée, "d'autant plus que l'on se sent en désarroi quand on arrive dans un pays autre que le nôtre même quand on parle la langue, ce qui a été mon cas car il faut s'adapter à tout ce qui est nouveau".

Celle qui a obtenu une maîtrise en linguistique arabe à la Sorbonne à Paris a retracé son parcours, son adaptation compliquée à un nouveau pays, son engagement bénévole à Saint-Avertin, grâce auquel elle rencontre Jean-Gérard Paumier, à l'époque conseiller municipal et futur Président du département présent à la cérémonie de remise des prix, jusqu'aux cours qu'elle donne chaque semaine à une quinzaine d'élèves.

"Je me souviens très bien quand je suis arrivée du Maroc, j'avais très peur et je me sentais pas bien du tout alors que je parlais français. J'ai toujours pensé aux personnes totalement démunies qui ne parlent pas du tout la langue du pays. On peut très vite se retirer de la vie sociale si on ne peut pas s'exprimer", a raconté Rachida Quachab, qui souhaite mener son combat en toute modestie, dans le partage et le don de soi.

Les services en ligne
Haut de page Haut de page