Une école chauffée au bois

 Mobilisée depuis plusieurs années sur le sujet du développement durable, la ville a entrepris de construire une chaufferie biomasse (bois et gaz) au groupe scolaire Plantin-Brulon avec pour objectifs d’améliorer les performances énergétiques et de réaliser des économies.


Ce projet permet de remplacer les 4 chaufferies fioul existantes et vétustes par une nouvelle chaufferie, d’une puissance de 250 kW. Un réseau de canalisations enterrées alimentera en chauffage la maternelle Léon Brulon, le groupe scolaire Christophe Plantin, ainsi que la cantine et en eau chaude sanitaire le gymnase Léon Brulon.

La production de chaleur se fera à hauteur de 90 % par le bois et 10 % par le gaz. Le réseau ainsi mis en place limite efficacement les rejets dans l’atmosphère, en maîtrisant notamment les quantités de CO2 émises.

Les chiffres clés :
- 214 tonnes/an soit 713 m³/an
- Type de bois : bois déchiqueté (issu de la filière locale)
- Coût du projet : 470 k€ bénéficiant de subvention de Tour(s)Plus, de l’Etat et de l’Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME)

Les services en ligne
Haut de page Haut de page