Drapeaux en berne en hommage de Hervé GOURDEL

La ville de Saint-Avertin a mis ses drapeaux en berne jusqu’à dimanche soir afin de prendre part à l’hommage national décidé par le gouvernement à la mémoire de notre compatriote assassiné Hervé Gourdel.

 

Le communiqué du maire à propos de l'assassinat de Hervé GOURDEL :

Le lâche et barbare assassinat de notre compatriote Hervé GOURDEL suscite un choc et une
indignation unanimes dans notre pays et dans le monde.

L’unité nationale qui se manifeste depuis l’annonce de ce drame est la réponse la plus forte et la plus efficace au terrorisme aveugle devant lequel aucun Etat ne doit céder.

Si l’Etat décide une forme d’hommage national et invite les collectivités à y participer, la
commune de Saint-Avertin y prendra bien évidemment part.

Depuis Michel SEURAT, mort au Liban en 1986, jusqu’à Hervé GOURDEL, de nombreux Français sont morts alors qu’ils étaient otages : 7 moines de Tibehirine (Algérie 1996), Michel GERMANEAU (Mali 2010), Antoine de LEOCOUR et Vincent DELORY (Mali 2011), Marie DEDIEU (Somalie 2011), Denis ALLEX (Somalie 2013), Philippe VERDON (Mali 2013), Ghislaine DUPONT et Claude VERLON (Mali 2013), Gilbert RODRIGUES-LEAL (Mali 2014).

En leur mémoire à tous, j’inviterai le Conseil Municipal à observer une minute de silence
lors de sa prochaine réunion du 15 octobre.

Jean-Gérard PAUMIER,
Maire de Saint-Avertin

Les services en ligne
Haut de page Haut de page