Daniel de Castres a enchanté les anciens (Article NR)

Ils étaient une bonne cinquantaine à se presser dans le salon de la résidence Paul-Doumer, mardi après-midi, pour entendre de la bonne chanson française.

Daniel de Castres le dit sans ambages et annonce la couleur : « Je ne peux pas chanter
autre chose ». Ça tombe bien, les auditeurs ne sont pas venus pour autre chose. Le public en salive d’avance lorsque Daniel de Castres cite les noms de quelques chanteurs auteurs-compositeurs qu’il a mis à son programme. A tout seigneur, tout honneur, l’invité a commencé son récital par « La Mer » de Charles Trenet, avant d’enchaîner avec du Brassens. Après « Les Feuilles mortes », reprises en choeur par les résidants, ce sont tous les grands de la chanson française qui seront évoqués à travers un ou plusieurs de leurs succès au cours de ce sympathique mini-concert. Ferrat, Brel, Nougaro, Aznavour et quelques autres seront ainsi mis à l’honneur par un chanteur sympathique et talentueux.

Photo et texte : Jean-Pierre Dazelle - Nouvelle République

Les services en ligne
Haut de page Haut de page