La Navette Bleue - Les clés de la ville pour prendre la clé des champs

A l’instar d’un diesel, la navette bleue de Saint-Avertin, destinée à faciliter l’autonomie d’un public âgé, aura mis quelques temps à démarrer.
Mais, une fois que la machine a été débridée, il aura suffi d’un peu de bouche à oreille pour la faire véritablement décoller.

En 2009, ce service à la personne aura ainsi conduit quelque 52 personnes – avec une moyenne de 7 personnes par trajet - pour 346 prises en charge. Aussi, après avoir loué la navette pendant les premières années, la mairie a-t-elle décidé de pérenniser ce service en devenant acquéreur du minibus. Un investissement, soit, mais facilité grâce à l’intervention de deux partenaires financiers, la Caisse d’Epargne Loire-Centre, via son programme PELS (Projet Economie Locale et Sociale), et la Caisse Régionale d’Assurance maladie (CRAM) du Centre.

Les témoignages des usagers montrent l’utilité de ce vecteur de lien social, comme celui de madame Théotine, pour qui la navette « permet de voir des personnes de son âge, de rester indépendante. ». Madame Mureau pour sa part se souvient avoir interpellé Jean-Gérard Paumier il y a de cela quelques années sur le sujet : « je disais qu’un jour ce serait bien si on pouvait avoir un petit transport pour voir les spectacles à l’Atrium... Et aujourd’hui ça existe ! ».

Passés les discours, Bernard, le chauffeur bénévole, s’est vu remettre officiellement les clés du véhicule. Une image symbolique qui rappelle que la navette bleue est le meilleur moyen pour les ainés de prendre la clé des champs.

Les services en ligne
Haut de page Haut de page