Le Château de Cangé : retour aux sources

Au début du 18ème siècle, Jean Pierre Imbert de Chastres, seigneur de Cangé, avait réuni une collection considérable de documents manuscrits ou imprimés. Ce cabinet de livres rares constituait un fonds très riche qui fut mis en vente en 1733 et acheté par la Bibliothèque Royale pour la somme de 40 000 livres.

Cette « bibliothèque curieuse » est ordonnée autour de deux centres d’intérêt : l’histoire (3250 ouvrages) et les belles lettres (1650 ouvrages) qui totalisent à elles seules 90% de la collection de Cangé, aujourd’hui partie intégrante de la Bibliothèque Nationale de France.

Cette page de l’histoire de Cangé faisait partie des documents exposés lors de la journée « Portes ouvertes » organisée le 10 novembre dernier, dans le chais. Les visiteurs ont pu, grâce à ces documents, (photos, coupures de presse, reproduction de textes) renouer avec la vie de ce monument, du temps de sa splendeur…à son agonie après l’incendie qui le ravagea en 1978. La commune l’a alors acquis en 1980 pour le restaurer et lui redonner vie : les communs, les écuries, le parc ont été ainsi peu à peu aménagés et dédiés à la jeunesse et à la culture (centre aéré, école de musique, concerts, chemin de poésie…).

Cette exposition comprenait également des informations sur le projet relatif au château lui-même qui abritera, à terme, la bibliothèque-médiathèque déjà évoquée dans les colonnes du bulletin municipal d’avril 2005. Un programmiste spécialisé s’est vu confier une mission d’étude qui a permis de définir, en concertation avec un comité de pilotage, les grandes lignes du scénario d’aménagement présenté, conforme aux orientations souhaitées par ce comité:
- Remplacement de la bibliothèque actuelle, devenue trop exiguë,
- Accueil d’un large public et accès à de nombreuses activités, dans un espace de convivialité, de conseil, de travail et de recherche,
- Confort de l’utilisateur par la fluidité des espaces, la diffusion de la lumière, naturelle ou artificielle, les équipements nécessaires à l’accès pour les personnes à mobilité réduite,
- Aménagement d’une salle du patrimoine, rappelant la vie du château.

L’ouvrage sera réalisé sur 1230 m2  répartis sur 3 niveaux :
- Accueil, section jeunesse et salle du patrimoine au rez-de-chaussée,
- Section adultes au 1er étage,
- Musicothèque, salle d’animations et services intérieurs au 2ème étage.

 Les travaux sont prévus en 2 tranches : L’aménagement proprement dit de la bibliothèque–médiathèque à l’intérieur du château actuel.
Puis, en deuxième temps, la restauration des façades du monument.

L’estimation des travaux s’élève à 2 691 600 € H.T
Il conviendra d’y ajouter les honoraires de maîtrise d’œuvre

La phase des travaux pourrait dans commencer au printemps 2010 et l’ouverture au public de ce nouvel équipement culturel être effective à l’automne 2012.

Les services en ligne
Haut de page Haut de page