La tragédie de Carmen

Extrait vidéo du spectacle

 

"La tragédie de Carmen" a plu

La salle du Nouvel Atrium était pleine samedi soir pour la représentation publique de La Tragédie de Carmen, mise en scène et interprétée par la Compagnie Opéra Liberté. A l'issue du spectacle, le public a longuement applaudi les artistes et l'orchestre qui venaient de lui procurer un avant-goût de la magie des scènes lyriques.
Les puristes pourront toujours faire la fine bouche sur cette production, l'essentiel a été atteint, faire découvrir au plus grand nombre une oeuvre dont beaucoup connaissent les airs sans l'avoir jamais vu interprétée sur scène. « La Tragédie de Carmen » est une adaptation par Peter Brook de l'opéra de Bizet pour son théâtre des Bouffes du Nord. Elle fait ressortir le côté violent de l'intrigue et des personnages. Samedi soir, la mise en scène de Jacques Alain a été fidèle à cet esprit mais sans avoir les mêmes moyens. Les chanteurs sont bons mais, c'est actuellement une manière de chanter (même chez les plus grands), on avale les difficultés pour privilégier la puissance, du coup la diction s'en ressent. Une mention particulière toutefois pour Ruxandra Barac dans le rôle de Carmen. Dans cette version réduite, elle est presque toujours sur scène, et a dû enchaîner les grands airs sans s'accorder de temps de récupération.
Il n'empêche, le spectacle a enthousiasmé le public. L'orchestre, l'Ensemble Cartésixte, sous la direction de Simon Proust a été très bon, le plaisir des musiciens de jouer ensemble était évident, cela s'est vu et entendu.


Article de Jean-Pierre Dazelle (La Tragédie de Carmen a plu) NR du 17/10/2011

Voir aussi : Les raisons d'aller voir "Carmen" d'Opéra Liberté : Article Nouvelle république du 14 octobre 2011

 

 

Opéra Liberté / Opéra
Samedi 15 octobre / 20h30

D’après l’œuvre de Georges Bizet, Prosper Mérimée, Meilhac et Halevy
Mise en scène de Jacques Alain
Adaptation de Marius Constant, Jean-Claude Carrière et Peter Brook

Coproduction
Opéra Liberté - Le Nouvel Atrium - Saint-Avertin - L’Escale Saint-Cyr-sur-Loire – Asstech

Lorsqu’en 1981, Peter Brook décida d’adapter le « Carmen » de Bizet pour son théâtre des Bouffes du Nord, il s’entoure de Marius Constant qui adapta la partition pour 15 instruments et de Jean-Claude Carrière qui écrivit un nouveau livret pour 4 solistes et 3 rôles parlés, le tout, bien sûr, en conservant tous les grands airs de Bizet. Cela donne une histoire très proche de celle que l’on connait, mais de laquelle a été gommée cette sorte de folklore espagnol inventé par les Français. On est alors beaucoup plus près de la légende de Mérimée, on est plus dans la vie, dans cette Andalousie enrichie par toutes les cultures qui s’y sont installées au fil des siècles. Parmi eux, les gitans... Alors dans ce pays où les passions emportent tout, où l’absolu s’habille de rouge et de noir, Carmen, la gitane, va faire tourner les têtes, les cœurs et les corps. On est au pays du flamenco, on est dans l’arène avec le
toréro, dans un tableau de Goya… Et ça chante, et ça danse, ça se roule et ça aime jusqu’au bout du désir, jusqu’au bout du plaisir, jusqu’au bout du délire. Et tout cela dans la folle beauté des musiques et des voix. Ces grands airs de Carmen qui, sans le savoir, se sont installés en nous depuis toujours, nous allons, pour un moment, pour un soir, les retrouver. 

Distribution
Mise en scène : Jacques Alain
Direction musicale : Simon Proust (Ensemble Cartesixte)
Chef de chant : Alberta Alexandrescu
Dispositif scénique : Christophe Brière
Lumière : Antoine Guillaume
Maryse Pires Da Silva – Mezzo soprano
Joëlle Fleury – Soprano
Pablo Veguilla – Ténor
Loïc Guguen – Baryton
Gilles Biot – Comédien
Jacques Alain - Comédien

SOUTIEN à la création
Spectacle créé en résidence au Nouvel Atrium

Les services en ligne
Haut de page Haut de page